Les ForgeMondes

Charte

La charte s’adresse aux membres de l’association Les ForgeMondes, ainsi qu’à toute personne participant aux événements organisés par l’association.

Elle a la même valeur que les statuts et le règlement intérieur des ForgeMondes. Les sanctions conséquentes à tout comportement qui ne respecterait pas ses valeurs sont listées dans le règlement intérieur.

I. A l’attention de tous et toutes

  • L’association Les ForgeMondes veut défendre des valeurs d’inclusion et de respect mutuel. Elle est ouverte à tous·tes, sans distinction de genre, nationalité, orientation sexuelle, croyances, âge, etc.
  • Afin que tout événement de l’association se passe dans un environnement bienveillant, chacun·e doit respecter sa propre sécurité physique, psychologique et émotionnelle, ainsi que celle des autres membres et/ou participant·es.
  • Aucune discrimination, qu’elle soit de genre, de nationalité, d’orientation sexuelle, de croyances, d’âge, etc., ne sera tolérée.
  • De façon préventive, certains types de scénarios en jeu sont exclus : le viol, la pédophilie et la zoophilie. Les sujets sensibles (racisme, sexisme, homophobie, transphobie, handiphobie, torture, mort, suicide, deuil, dépression, etc.) doivent être abordés avec la subtilité nécessaire.
  • Chacun·e doit prendre ses responsabilités vis-à-vis de l’alcool. Si une personne a visiblement trop bu, il faut la mettre en sécurité. Les mineur·e·s ne sont pas autorisé·es à boire de l’alcool, et tout autre participant·e est tenu·e de s’assurer qu’iels n’en consomment pas. Les organisateur·ice·s se réservent le droit d’exclure une personne qui aurait eu un comportement dangereux lié à sa consommation d’alcool.

 

II. A l’attention des participant·e·s

  • Chacun·e est tenu·e de respecter et de s’assurer du consentement des autres participant·e·s. En cas de malaise en jeu, au moindre doute, mieux vaut stopper la scène pour s’assurer du bien-être de chacun·e, avant de reprendre.

Consentement : fait de donner son accord libre et éclairé, sans avoir subi de pression en ce sens.

  • Si nous sommes accusé·e de harcèlement ou de tout autre comportement inapproprié, la réaction adaptée est de s’excuser, de mettre un terme à ce qui nous est reproché et d’accepter la limite demandée par l’autre.
  • Chacun·e est tenu·e de respecter les mots de sécurité mis en place par les organisateur·rice·s de l’événement (par exemple la règle du « vraiment vraiment »).
  • En cas de problème, quel qu’il soit, les participant·e·s peuvent s’adresser aux référent·e·s, personnes de confiance désigné·e·s par les organisateur·ice·s en début de jeu.

III. A l’attention des organisateur·rice·s

  • Les organisateur·rice·s des événements ForgeMondes sont les représentant·e·s de l’association, et doivent se comporter comme tel·le·s, en accord avec les valeurs associatives. Tout comportement inapproprié entache aussi l’image de l’association et sera sanctionné (cf. Règlement Intérieur).
  • Les organisateur·rice·s ne doivent pas abuser de leur position à des fins personnelles (par exemple pour obtenir des faveurs, pour se rapprocher de quelqu’un…).
  • Les organisateur·rice·s ne doivent pas abuser de leur position pour favoriser un·e participant·e (copinage), briser des règles au profit d’un·e ami·e (par exemple empêcher la mort d’un personnage parce qu’il appartient à quelqu’un qu’on aime bien).
  • Les organisateur·rice·s doivent faire attention au bien-être des joueur·se·s, en s’assurant notamment de ne pas les confronter à des sujets qui pourraient les mettre mal à l’aise.
  • Il est recommandé de rédiger une note d’intention informant les joueurs et les joueuses des thèmes auxquels iels peuvent s’attendre (notamment dans le cas des sujets sensibles qui pourraient être abordés).
  • Il est nécessaire de mettre en place un mot de sécurité et/ou une gestuelle de sécurité, à expliciter en début de jeu pendant le briefing, afin de faciliter l’expression d’un malaise ou d’un problème au cours de l’événement.
  • En début d’événement, il est nécessaire de désigner un·e ou plusieurs référent·e·s (PNJ de préférence) pour les participant·e·s, à contacter en cas de problème.
  • Lorsqu’un·e participant·e vient faire part d’une situation d’agression, de harcèlement, ou autre problème grave, il est impératif d’écouter la victime potentielle de façon bienveillante et de la rediriger vers la personne référente, le cas échéant.
  • Les organisateur·rice·s se réservent le droit d’informer les autorités en cas de comportement répréhensible par la loi, mais aussi d’exclure une personne en cas de non-conformité à la charte et/ou au règlement intérieur (momentanément ou pour tout le reste de l’événement). Les organisateur·rice·s peuvent ne pas expliquer l’exclusion sur le moment, mais doivent motiver leur décision auprès du bureau et des personnes concernées dans des délais raisonnables.
  • Les organisateur·rice·s peuvent refuser un·e joueur·se en amont d’un événement sans avoir à motiver leur décision.
  • L’équipe d’organisation a le devoir de garder pour elle-même toute information personnelle donnée par un·e participant·e (sauf si la personne en question consent à ce qu’elle soit révélée).
  • L’équipe d’organisation doit prévenir les participant·e·s en cas d’utilisation d’un appareil d’enregistrement audio-visuel durant l’événement (caméra, enregistreur numérique, dictaphone, appareil photo, etc.) et les informer de l’utilisation prévue des enregistrements effectués.

 

Cette charte permet aux événements organisés par les ForgeMondes de se dérouler de la meilleure manière possible, tant pour les participant·e·s que pour les organisateur·ices. Le tout est que l’on puisse s’amuser dans les mondes que l’on aura forgés tous·te·s ensemble.